Description du Produit

Libellé :

Création, mise en place et utilisation d'un outil palliatif de communication (le CCOM) dans le cadre des aphasies sévères -pluridisciplinaire sur site

Création, mise en place et utilisation d'un outil palliatif de communication (le CCOM) dans le cadre des aphasies sévères -pluridisciplinaire sur site

Code : CAR18B
Accroche commerciale :


Les capacités de manipulation du langage de la personne aphasique sont fortement réduites, particulièrement dans les aphasies les plus graves. Face aux déficiences limitant les activités de communication, une approche palliative vise à augmenter l’efficacité fonctionnelle des échanges dans la vie quotidienne.

L’utilisation précoce d’un système de contournement permet le maintien des échanges et prévient l’apparition de mécanismes de compensation potentiellement délétères constatés chez l’aphasique en période tardive des séquelles. Les cahiers de communication ont été développés dans cette perspective. Ils visent le maintien de l’interaction.

Ces outils de communication sont des supports indispensables à l’évaluation et l’intervention en Ergothérapie auprès de personnes aphasiques (conduite d’entretiens type MCRO, recueil d’activités significatives pour la personne, support de communication dans la réalisation et la gestion des actes de la vie quotidienne, réengagement dans la vie familiale et sociale, etc…).

Le classeur de communication CCOM a été créé pour contourner les déficiences de la communication dans le cadre de l'aphasie sévère, mais le même principe permet d'accompagner les atteintes dégénératives à un stade modéré, et les personnes désorientées, dans le cadre d'un accompagnement en libéral ou en structure. C’est un outil validé par un Programme Hospitalier de Recherche Clinique. Il permet, dès son installation, d’ouvrir les interactions en utilisant la photographie pour contourner les troubles linguistiques. La procédure de conception, et d’implantation auprès d’un patient, de son aidant et d’une équipe institutionnelle, et son usage, reposent sur une formation du concepteur et de ses utilisateurs qui leur apportent un savoir-faire sur l’outil et une expertise de son mode d’emploi qu’ils seront en capacité de transmettre à leur tour.


Résumé :
Construire en équipe pluridisciplinaire et de manière pertinente un classeur personnalisé de communication CCOM, et savoir l’utiliser dans un échange avec une personne présentant une aphasie sévère.
Objectifs :


• Poser les fondements d'une démarche palliative de communication auprès d'un patient, de son aidant familial, d'une équipe de soins.

• Identifier les caractéristiques des outils palliatifs de communication suivants : le C.COM, SAI.COM.CA, « dialoguer avec des images », logiciels sur tablette (« talk tablet »), tableau SLA

• Evaluer la pertinence d'un support imagé de communication  pour un patient aphasique et son aidant.


Prérequis :


Equipe pluridisciplinaire incluant au minimum un ergothérapeute : Ergothérapeutes, professionnels ayant déjà été confrontés à des patients, adultes ou personnes âgées, aphasiques dyscommunicants, ayant une connaissance approfondie du fonctionnement d’un ordinateur, et des notions de base des processus de la communication.


Contenu :


Handicap cognitif et processus de réparation

• La Classification Internationale du Fonctionnement (CIF)

• Définir un appui : du modèle médical au modèle social et environnemental

• Comment répondre au handicap : le choix d’une démarche



Outils et démarches réadaptatives et palliatives

• Définitions :

- Les démarches réadaptatives

- Qu’appelle-t-on outil palliatif ?

• Construction d’une prise en charge réadaptative/palliative transdisciplinaire (mémoire et communication)

Aphasie et communication

• Historique des prises en charge

• Rétablir une communication : du côté de la déficience, de la limitation d’activité, de la restriction de participation

• L’impact des déficiences aphasiques sur la communication

• La communication au quotidien, restrictions de participations : l’ECVB

• Mais qu’est-ce que communiquer ?

• Les acteurs de l’intervention auprès des personnes aphasiques, rôle et place de chacun   

• Choix d’un médiateur pour répondre au handicap de communication

• Identification des systèmes de communication au service de l’aphasie



Démarche d’installation : une procédure d’entrainement spécifique des partenaires

- Le C.COM en centre de rééducation : adaptations et formations des interlocuteurs

-  Le CCOM en structure d’aide à domicile



Mises en situations pratiques d’utilisation en situation de communication


Pédagogie :


Formation de 2 jours consécutifs soit 14 heures

Lieu : locaux du client

Dates : à définir

Horaires : cf. déroulement détaillé



Présence de patients requise le 2ème jour pour les mises en situations d’utilisationdu CCOM en situation de communication



Matériel à fournir par l’établissement : une salle de formation équipée d’un ordinateur connecté à un vidéoprojecteur ; écran ou mur blanc non exposé au soleil, haut-parleurs, 1 tableau papier avec feutres, 1 ordinateur par stagiaire



Matériel fourni par l’ANFE : un logiciel AB-CCOM par équipe et un support pédagogique par stagiaire


Type public : Equipe pluridisciplinaire incluant au minimum un ergothérapeute
Niveau requis : IX

Sessions de formation

Aucune session disponible.

Formation INTER

Responsable : FOSSE Christophe Tél. : 0145843321 sfc.secretariat@anfe.fr

Formation INTRA

Tarif : Nous consulter
Mme Florence JEAY
Mail : sfc.ingenierie@anfe.fr
Tél : 01-45-84-33-21
Durée conseillée : 14 heures sur 2 jours (à adapter en fonction de vos besoins)
Groupe : de 5 à 20 personnes